Vieux Lyon

Petit guide de Lyon

Avec le déconfinement, et les ponts de mai, qui se rapprochent à grands pas, nous allons enfin avoir l’occasion de bouger un peu de chez nous. L’occasion peut-être de (re)découvrir Lyon, troisième plus grande ville de France. Une ville au charme particulier, mélange de style hausmanien chic et de rues à l’ambiance renaissance italienne, on l’on trouve un quartier pour tous les goûts, que l’on préfère l’architecture moderne ou l’antiquité.

Partons donc aujourd’hui à la découverte des différents quartiers qui font le visage de la Capital des Gaules.

Fourvière

La colline de Fourvière est, avec la colline de la Croix-Rousse, l’une des deux collines du centre ville de Lyon. Et qui dit colline dit point de vue. Et c’est peu dire que la vue depuis Fourvière se mérite, puisque les escaliers qui montent au sommet sont particulièrement raides. Heureusement un funiculaire partant depuis le Vieux-Lyon en contrebas permet de se faciliter le travail et dépose quasi directement devant la Basilique de Fourvière.

La Basilique Notre-Dame de Fourvière est un peu à Lyon ce que le Sacré Coeur est à Paris, ou Notre-Dame-de-la-Garde à Marseille. Ces constructions datent toutes les trois de la seconde moitié du dix-neuvième siècle, et se détachent dans le paysage de la ville, perchées sur leur haute colline. La Basilique de Fourvière est aujourd’hui l’un des emblèmes de la ville de Lyon.

Autour de la Basilique, quelques parcs permettent de prendre un bol d’air au vert. La roseraie du Parc des Hauteurs offre une belle vue sur le centre-ville de Lyon et les Alpes (par temps clair, on peut même voir le Mont-Blanc – mais ça reste malheureusement rare). Plus en retrait, la passerelle des Quatre Vents permet d’admirer la vue sur les Monts du Lyonnais et sur l’arrière de la Basilique.

A quelques pas de la Basilique, les ruines de l’ancien théâtre de Lyon témoigne du passé gallo-romain de la ville (ce n’est pas pour rien que l’on surnomme Lyon, « la capitale des Gaules »).

A voir / à faire dans le quartier de Fourvière

  • Admirer la vue depuis l’esplanade de la Basilique de Fourvière
  • Visiter la Basilique de Fourvière et son intérieur richement décoré
  • Prendre l’air au Parc des Hauteurs
  • Assister à un concert aux Nuits de Fourvière, un festival de musique annuel
  • Visiter le musée Lugdunum pour découvrir le passé gallo-romain de la ville, et admirer les ruines de l’ancien théâtre

Le Vieux-Lyon

Situé en contrebas du quartier de Fourvière, le Vieux-Lyon est le coeur historique de la ville. Construit autour de trois paroisses médiévales (Saint Paul, Saint Jean et Saint George), le Vieux-Lyon est l’un des plus vastes quartier Renaissance au monde (battu uniquement, en taille, par le centre de Venise). Le quartier du Vieux-Lyon doit son architecture aux nombreux florentins qui accompagnèrent Catherine de Médicis lors de son arrivée en France pour son mariage avec François Ier.

Le Vieux-Lyon se caractérise par ses belles façades de pierre aux couleurs chaleureuses, ses balcons de style vénitien et ses cours intérieures. Particularité lyonnaise, les traboules, ces petites ruelles secrètes typiques de la ville, sont nombreuses à se cacher entre les différentes cours d’immeubles. Il faut souvent connaître leur emplacement pour pouvoir les retrouver aujourd’hui, d’autant plus que de nombreuses sont fermées au public. La plus connue, et la plus accessible, la Longue Traboule relie le 54 rue Saint-Jean au 27 rue du Boeuf et est ouverte en journée.

Le Vieux-Lyon abrite également la Cathédrale Saint Jean dont la construction remonte au douzième siècle. Si la Cathédrale est particulièrement jolie de l’intérieur (elle a été récemment rénovée), la place sur laquelle elle est située est également l’une des plus belles de Lyon.

Le Vieux-Lyon est également le point de départ de nombreux escaliers et chemin qui remontent vers Fourvière. L’occasion de faire travailler un peu ses jambes sur la Montée Nicolas de Lange, la Montée des Chazeaux ou la Montée du Gourguillon. Attention, la montée est grandement déconseillée après un repas dans un bouchon lyonnais typique.

A voir / A faire dans le quartier du Vieux-Lyon

  • Parcourir les belles rues typiques du quartier (et plus particulièrement la rue Juiverie, la rue Saint-Jean et la rue du Boeuf)
  • Visiter les musées du quartier (les musées Gadagne consacrés à l’histoire de la ville de Lyon et aux marionnettes et le Musée de la miniature et du cinéma)
  • Découvrir la place Saint-Jean et sa Cathédrale
  • Grimper à Fourvière par la Montée des Chazeaux et redescendre par la Montée du Gourguillon (ou l’inverse)
  • Continuer la balade jusqu’au quartier Saint-Georges (rue Saint-Georges et Montée des Epies)
  • Longer les magnifiques quai de Saone

Pour faire une pause dans le quartier:

  • Food Traboule, le food court dernier cri
  • Le Café Gadagne, pour un café dans un jardin

La Croix-Rousse

Habité traditionnellement par les canuts, les travailleurs de la soie, la Croix-Rousse est l’ancien quartier ouvrier de la ville, ce qui lui a valu pendant plusieurs siècles le surnom de « coline qui travaille ». Le quartier a connu une histoire très mouvementée, marquée par de nombreuses révoltes ouvrières contre les conditions de travail extrêmement difficiles des manufactures de soie de la ville (les révoltes des canuts). Aujourd’hui, le quartier de la Croix-Rousse a changé de visage, et est passé de quartier populaire à quartier prisé.

Le plateau de la Croix-Rousse offre une très belle vue sur la ville et l’occasion d’une belle balade parmi ses jolies rues. Pour une promenade plus au calme, le parc de la Ceriseraie et le Jardin des Chartreux permettent de découvrir de beaux points de vue sur les différents quartiers de la ville tout en profitant d’un peu de verdure.

En contrebas, le quartier des Pentes de la Croix-Rousse regorge de bars, de lieux culturels et de galeries d’exposition. Le bas des pentes est l’un des quartiers les plus animés de la ville.

A voir / A faire dans le quartier:

  • Admirer la vue sur la ville depuis le Gros Caillou
  • Faire les magasins Grande rue de la Croix-Rousse
  • Visiter la Maison des Canuts pour en apprendre plus sur l’histoire ouvrière du quartier
  • Aller voir le « mur des canuts », l’un des plus célèbres murs peints de la ville
  • Se reposer au Parc de la Ceriseraie, l’un des plus grands parcs de la ville
  • Observer la vue sur le Vieux-Lyon et Fourvière depuis le Jardin des Chartreux
  • Descendre la Montée de la Grande-Côte, l’une des rues commerçantes des Pentes de la Croix-Rousse
  • Arpenter les Pentes de la Croix-Rousse (par exemple du côté de la Montée Saint-Sébastien ou de la Rue des fantasques, jusqu’à la place du Griffon)
  • Découvrir la Cour des Voraces, l’une des traboules des Pentes
  • Se poser place Sathonay pour une pause

Pour faire une pause dans le quartier:

  • Le Café du Gros Caillou pour un verre avec vue sur les Alpes
  • Les Desjeuneurs pour un brunch
  • Le magasin Archi Chouette pour acheter des jouets et jeux de sociétés
  • Les Halles de la Martinière pour prendre un verre

La Presqu’île (AU NORD DE LA PLACE BELLECOUR)

La Prequ’île est l’hyper-centre de Lyon. Il regorge de petits et grands magasins, de bureaux, et de bars et de restaurants, notamment le long de la rue de la République, la principale rue commerçante de la ville.

La Presqu’île abrite aussi de nombreuses belles places, idéales pour découvrir la ville et notamment :

  • La place des Terreaux qui abrite l’Hôtel de ville de Lyon, le musée des Beaux-Arts ainsi que l’impressionnante Fontaine Bartholdi.
  • La place Louis Pradel avec son magnifique Opéra (dont le bâtiment historique a été coiffé d’une coupole moderne conçue par Jean Nouvel).
  • La place des Jacobins entourée de bâtiments magnifiques et dominée par une fontaine en son centre.
  • La place des Célestins et son joli théâtre.
  • La place Bellecour, plus grande place piétonne d’Europe. D’une taille impressionnante, elle est sans conteste le coeur de la ville.

Situé sur les quais, le bâtiment de l’ancien Hôtel-Dieu de Lyon a connu un sacré rafraichissement ses dernières années. Entièrement rénové, l’Hôtel-Dieu abrite désormais des magasins, des restaurants et un hôtel de luxe. Mais ce qui vaut surtout le coup, ce sont les couloirs et cours intérieurs du bâtiment, magnifiquement rénovés.

A voir / A faire sur la Presqu’île

  • Visiter le musée des Beaux-Arts
  • Faire du shopping rue de la République ou rue du Président Edouard-Herriot
  • Découvrir les belles places du quartier (place des Terreaux, place Louis Pradel, place des Jacobins, place des Célestins, place Bellecour)
  • Admirer les cours intérieures refaites de l’ancien Hôtel-Dieu

Pour faire une pause dans le quartier:

  • Pour manger sur le pouce : Ramen Djizan,
  • Pour un repas : le Cercle Rouge, Butchers, Culina Hortus (élu meilleur restaurant végétarien au monde), Carmelo

Ainay (au sud de la place Bellecour)

Situé au sud de la place Bellecours, toujours sur la Presqu’île, le quartier a été construit autour de la Basilique Saint-Martin d’Ainay dont la fondation remonte au cinquième siècle. Historiquement, ce quartier a toujours été l’un des plus aisés de Lyon, ce dont on voit les traces sur les magnifiques bâtiments et les petites places propres et tranquilles du quartier.

La rue Auguste Comte compte de nombreux magasins d’antiquaires et de décoration (parfois de luxe), et permet d’admrer de magnifiques vitrines tout en contemplant les beaux bâtiments du quartier.

A voir / A faire dans le quartier d’Ainay

  • Visiter la Basilique Saint-Martin d’Ainay
  • Traverser la rue Victor Hugo pour du shopping ou longer la rue Auguste Compte pour admirer de belles vitrines
  • Découvrir les places du quartier, plus discrètes que celles de la Presqu’île (place Gailleton, place Ampère, place d’Ainay)

Pour faire une pause dans le quartier:

  • Pour un café : Jeannine & Suzanne

Le quartier de Confluence

Changement d’ambiance à Confluence. Exit les bâtiments médiévaux du Vieux-Lyon et les places de la Presqu’île, le quartier de la Confluence est le règne de la modernité. Anciennement occupé par les activités portuaires et industrielles, ce quartier, qui tire son nom de la confluence entre le Rhône et la Saone, a connu une transformation spectaculaire. Depuis quelques années, les bâtiments résidentiels modernes poussent sur ce bout de la prequ’île, tous plus originaux les uns que les autres. Une promenade pour les amateurs d’architecture moderne.

Inauguré en 2014, le Musée des confluences se veut tout aussi moderne que le reste du quartier (ce qui se voit à son apparence pour le moins originale). Sa collection permanente présente principalement une histoire de la région, mais de nombreuses expositions temporaire y sont organisées sur des sujets aussi divers et variés que les insectes ou les masques.

A voir / A faire dans le quartier:

  • Visiter le musée des confluences
  • Découvrir les bâtiments modernes de la Confluence
  • Faire du shopping au centre commercial de la Confluence, tout aussi moderne que le reste du quartier

Pour faire une pause dans le quartier:

  • Kiwa Café pour une pause dans un café coréen
  • Le Selcius pour un verre en terrasse

La Guillotière

Situé à deux pas du centre-ville, de l’autre côté du Rhône, le quartier de la Guillotière est en pleine évolution depuis quelques années. De quartier populaire, il tend aujourd’hui à devenir le nouveau quartier à la mode où poussent les cafés et les bars dans une ambiance à la cool. Très cosmopolite, la Guillotière reste quand même aujourd’hui encore l’un des quartiers les plus dépaysants de Lyon.

A voir / A faire à la Guillotière:

  • Admirer le bâtiment Art Déco de l’ancien garage Citroën rue de Marseille
  • Faire une brasse à la piscine du Rhône
  • Faire une pause sportive au parc Blandan
  • Découvrir l’ambiance du quartier Saint Louis autour de la rue de la Madeleine et de la Grande Rue de la Guillotière

Pour faire une pause dans le quartier:

  • Le Ninkasi pour un burger et une bière lyonnaise
  • Le Hopper pour un café, un repas ou un verre
  • Le Court Circuit pour un verre en terrasse sur la place Mazagran
  • Le Verona Tutti pour un dîner italien
  • Le 27 Madeleine pour une partie de pétanque
  • La Pharmacie pour prendre un café en jouant à des jeux de société
  • Les quais du Rhône pour prendre un verre près des péniches (entre le Pont Wilson et le Pont Lafayette)

Les Brotteaux

Le quartier des Brotteaux est un quartier chic situé autour de la gare des Brotteaux, ancienne gare (désormais reconvertie en boutiques et restaurants). Le quartier est aujourd’hui principalement résidentiel, et abrite quelques uns des immeubles d’habitations les plus impressionnants de Lyon.

A voir / A faire aux Brotteaux:

  • Admirer la gare des Brotteaux et la jolie place du Général-Brosset
  • Flâner le long du Boulevard des Belges et ses hôtels particuliers

Pour faire une pause dans le quartier:

  • Les Halles Paul Bocuse

Le Parc de la Tête d’Or

Le Parc de la Tête d’Or est un peu le Central Park de Lyon (les deux parcs ont d’ailleurs été inaugurés la même année). Situé non loin du Rhône, la Tête d’Or est l’un des plus grands espaces verts urbains de France. On y retrouve un lac où l’on peut faire de la barque, un zoo, une roseraie, des serres et de nombreuses allées de promenade. Le parc est beau à toute période de l’année, mais c’est en automne, lorsque les feuilles passent de jaune à orange, qu’il vaut le plus le détour.

*

Pour retrouver cet article sur Pinterest :

Retrouvez moi également sur Instagram:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s