Les Terrasses de Lavaux

Nous avons été attirés à Lausanne. par la région des terrasses de Lavaux. Des vignobles situés à flanc de montagnes allant se jeter directement dans l’eau cristalline du lac Léman…Il n’en fallait pas plus pour nous convaincre.

Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, le Lavaux est situé au nord du lac Léman entre Lausanne et Montreux. Très bien desservi en train, et bien fournie en chemin de randonnée, il y en a pour tous les goûts dans la région, que l’on soit plutôt marche sportive en montagne ou balade dominicale au bord de l’eau (voire dégustation de cave à vin en cave à vin, on ne juge pas).

Sur les conseils d’une amie habitant Lausanne, notre choix d’itinéraires s’est porté sur un chemin de marche entre les gares de Bossière et le village de Bourg-en-Lavaux. A peine dix minutes après avoir quitté la Gare centrale de Lausanne, nous descendons donc à la minuscule (mais charmante) gare de Bossière (nous sommes d’ailleurs les seuls, ce chemin étant visiblement moins fréquenté que le sentier de randonnée allant de Lutry à Saint Saphorin).

Pendant quasiment une heure, nous randonnons tranquillement avec, à notre gauche, la voie de chemin de fer, à notre droite, les vignobles qui plongent vers le lac et, au-dessus de nos têtes, des rapaces faisant des rondes (n’étant pas experts en ornithologie, nous avons conclu qu’il s’agissait sans doute de buses mais rien n’est moins sûr).

En ce début de mois d’août, les vignobles resplendissent de vert et les grappes de raisin ont déjà bien pris forme (il faudra quand même attendre encore un peu pour les vendanges). On cultive à la fois du blanc et du rouge sur les huit lieux de production de vin du Lavaux (Lutry, Villette, Epesses, Saint-Saphorin, Chardonne et Vevey-Montreux). Un vin assez rare qui ne s’exporte que très peu, en raison de la faible taille des parcelles (la zone entre Lausanne et Montreux ne fait à peine qu’une trentaine de kilomètres). N’étant pas forcément d’humeur à jouer les œnologues un dimanche d’été à neuf heures du matin (à cette heure là, je suis plutôt café encore), je ne pourrai dire si le vin est bon, et vous laisserai donc seuls juges si vous arrivez à vous en dégotter une bouteille. Heureusement nous nous consolons avec la vue les Alpes françaises de l’autre côté, particulièrement impressionnante, surtout lorsque nous finissons par arriver à hauteur de Bourg-en-Lavaux et que nous apercevons le Mont-Blanc qui pointe son nez entre les autres sommets.

Nous bifurquons au niveau de Bourg-en-Lavaux pour rejoindre les rives du lac. Il est encore tôt lorsque nous arrivons au cœur du village qui commence tout juste à s’animer. Les quelques restaurants et boutiques ouvrent à peine leurs portes aux visiteurs mais l’atmosphère est déjà agréable.

Un magnifique sentier longe le lac vers la plage de Cully, traversant le petit port de plaisance du coin.

Le fameux Mont Blanc

Notre randonnée du jour s’arrête à plage de Cully (mois d’août et canicule oblige – très peu d’ombre dans les vignes, il fait très rapidement très chaud et nous sommes déjà proches du coup de soleil), mais pour les plus sportifs, le chemin de randonnée se poursuit jusqu’à la ville de Montreux.

*

Retrouvez moi également sur Instagram :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s